Description du médicament Priligy

Les comprimés de Priligy sont un médicament recommandé pour l’éjaculation précoce chez les hommes adultes. Les comprimés ne sont prescrits qu’aux patients chez qui on a diagnostiqué une EP. Le principal ingrédient actif, la dapoxétine, est un puissant inhibiteur sélectif de la recapture de la sérotonine. Il existe deux dosages : 30 mg et 60 mg. Pour en savoir plus sur les indications et les spécificités d’utilisation, consultez la notice.

Contenu de Priligy

Principe actif : dapoxetine ;

1 comprimé pelliculé contient 33,6 mg de chlorhydrate de dapoxétine, correspondant à 30 mg de dapoxétine ;

Excipients : noyau : lactose monohydraté, cellulose microcristalline, sel de sodium de croscarmellose, silice colloïdale anhydre, stéarate de magnésium ;

Couverture : Poudre grise 4 (lactose monohydraté, hypromellose, dioxyde de titane (E 171), triacétine, oxyde de fer noir (E 172), oxyde de fer jaune (E 172).

Priligy sans ordonnance

Comment utiliser Priligy® et doses

Par voie orale, le comprimé doit être avalé entier avec au moins un grand verre d’eau. Priligy® peut être pris indépendamment des repas.

Hommes adultes âgés de 18 à 64 ans. La dose initiale recommandée pour tous les hommes est de 30 mg ; cette dose est prise 1 à 3 heures avant le rapport sexuel prévu. Si la dose de 30 mg est inefficace et bien tolérée, elle peut être augmentée à 60 mg. La fréquence maximale d’administration recommandée est d’une fois toutes les 24 heures.

Le médecin qui prescrit Priligy® pour le traitement de l’éjaculation précoce doit évaluer le rapport risques/bénéfices de Priligy® après les 4 premières semaines de traitement ou après 6 doses et déterminer le rapport risques/bénéfices pour décider si la poursuite du traitement par Priligy® est appropriée.

Groupes de patients particuliers

Dysfonctionnement rénal. Aucun ajustement de la dose n’est nécessaire chez les patients présentant une insuffisance rénale légère à modérée, mais la prudence est recommandée. Priligy® n’est pas recommandé chez les patients souffrant d’insuffisance rénale grave.

Altération de la fonction hépatique. Aucun ajustement de la dose n’est nécessaire chez les patients présentant une insuffisance hépatique légère. Priligy® est contre-indiqué chez les patients présentant une insuffisance hépatique modérée à sévère (grades B et C de Child-Pugh).

Faible activité du CYP2D6, utilisation concomitante avec des inhibiteurs actifs du CYP2D6. Il faut faire preuve de prudence lorsqu’on augmente la dose de Priligy® à 60 mg chez les patients ayant une faible activité du CYP2D6 ou chez les patients qui prennent des inhibiteurs actifs du CYP2D6 en même temps que Priligy®.

Administration d’inhibiteurs du CYP3A4 actifs ou modérément actifs. L’utilisation concomitante d’inhibiteurs actifs du CYP3A4 est contre-indiquée. Si Priligy® est pris en concomitance avec des inhibiteurs modérément actifs du CYP3A4, la dose doit être réduite à 30 mg.

Contre-indications du Priligy

  • Hypersensibilité au chlorhydrate de dapoxétine ou à l’un des excipients.
  • Troubles cardiaques importants (p. ex. insuffisance cardiaque de classe II-IV selon la NYHA, anomalies de la conduction cardiaque (bloc AV de grade 2-3 ou CCSU) en l’absence de stimulateur cardiaque permanent, coronaropathie marquée ou atteinte valvulaire) ;
  • utilisation concomitante d’inhibiteurs de la MAO et prise dans les 14 jours suivant l’arrêt de leur utilisation. De même, les inhibiteurs de la MAO ne doivent pas être pris dans les 7 jours suivant l’arrêt du Priligy ;
  • administration concomitante de thioridazine et pendant 14 jours après l’arrêt de la thioridazine. De même, la thioridazine ne doit pas être prise dans les 7 jours suivant l’arrêt du Priligy ;
  • Utilisation concomitante d’inhibiteurs de la recapture de la sérotonine (inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine – ISRS), d’inhibiteurs de la recapture de la sérotonine et de la noradrénaline et d’antidépresseurs tricycliques) et d’autres médicaments. médicaments sérotoninergiques (par exemple, L-tryptophane, triptans, tramadol, linézolide, lithium, Hypericum perforatum) et pendant 14 jours après l’arrêt de ces médicaments. De même, ces médicaments ne doivent pas être pris pendant les 7 jours qui suivent l’arrêt du Priligy ;
  • utilisation concomitante avec des inhibiteurs actifs du CYP3A4 tels que le kétoconazole, l’itraconazole, le ritonavir, le saquinavir, la télithromycine, la néfazodone, le nelfinavir, l’atazanavir, etc ;
  • insuffisance hépatique modérée à sévère ;
  • dysfonctionnement rénal grave ;
  • les enfants et les jeunes de moins de 18 ans ;
  • l’intolérance au lactose.

En cas d’antécédents connus ou suspectés d’hypotension orthostatique ainsi que d’antécédents de manie/hypomanie ou de trouble bipolaire, le traitement par le médicament doit être évité.

Attention

  • dysfonctionnement rénal léger à modéré ;
  • utilisation concomitante d’inhibiteurs puissants de l’isoenzyme CYP2D6 et d’inhibiteurs modérés du CYP3A4 chez les patients présentant une faible activité génotypique de l’isoenzyme CYP2D6 et chez les patients présentant une forte activité de l’isoenzyme CYP2D6 (en association avec des inhibiteurs modérés du CYP3A4) ;
  • utilisation concomitante avec des médicaments qui affectent l’agrégation plaquettaire et des anticoagulants en raison du risque d’hémorragie.

Grossesse et allaitement

Le Priligy n’est pas destiné à être utilisé chez les femmes.

Grossesse

Sur la base de données limitées issues d’études cliniques, il n’existe aucune preuve suggérant que l’administration de la dapoxétine par un homme puisse affecter la grossesse de sa partenaire. Il n’y a pas eu d’études bien contrôlées sur l’utilisation de la dapoxétine chez les femmes enceintes.

Période de lactation

On ne sait pas si la dapoxétine et ses métabolites sont excrétés dans le lait maternel.

Interaction de Priligy avec les inhibiteurs de la MAO

Des réactions importantes, dans certains cas fatales, ont été signalées chez des patients prenant simultanément des ISRS et des inhibiteurs de la MAO.
Pour cette raison, il est interdit d’utiliser le médicament en même temps que des inhibiteurs de la MAO et deux semaines après la fin de leur administration. De même, il est interdit de prendre des inhibiteurs de la MAO pendant une semaine après l’arrêt de la Dapoxetine.

De même, l’utilisation concomitante de la thioridazine (en raison de l’inhibition de son métabolisme) et des agents sérotoninergiques est interdite.

La dapoxétine et les inhibiteurs actifs du CYP3A4 ne doivent pas être pris en même temps.

  • Liste des médicaments :
  • Kétoconazole ;
  • Ritonavir ;
  • Atazanavir ;
  • Télithromycine ;
  • Sakvinavir.
  • Et d’autres médicaments ayant un mode d’action similaire.

Il est fortement déconseillé de boire des boissons alcoolisées pendant le traitement.

Effets secondaires

Des cas d’évanouissement et d’hypotension orthostatique ont été rapportés dans les essais cliniques (voir rubrique “Précisions sur l’administration”).

Les effets indésirables dose-dépendants les plus fréquemment signalés dans les essais cliniques de phase 3 étaient les suivants Nausées (11,0 % et 22,2 % dans les groupes recevant la dapoxétine à 30 mg et 60 mg, respectivement), vertiges (5,8 % et 10,9 %), maux de tête (5,6 % et 8,8 %), diarrhée (3,5 % et 6,9 %), insomnie (2,1 % et 3,9 %) et fatigue (2,0 % et 4,1 %). Les effets indésirables les plus fréquents ayant entraîné le retrait du médicament ont été les nausées (2,2 % des patients recevant Priligie®) et les vertiges (1,2 % des patients recevant Priligie®).

La sécurité de Priligie® a été évaluée chez 4224 patients souffrant d’éjaculation précoce qui ont participé à cinq essais cliniques en double aveugle, contrôlés par placebo. Sur les 4224 patients, 1616 ont utilisé Priligie® 30 mg au besoin et 2608 ont utilisé une dose de 60 mg au besoin ou une fois par jour.

Le tableau 3 présente les effets indésirables signalés.

La fréquence des effets indésirables est indiquée selon la classification MedRA.

Organes et systèmes d’organesTrès fréquent (>1/10)Fréquent(≥ 1/100 à< 1/10)Peu fréquent(≥ 1/1000 à< 1/100)Rare(≥ 1/10000 à < 1/1000)
Troubles psychiatriques anxiété, agitation, agitation, insomnie, rêves inhabituels, baisse de la libidodépression, humeur dépressive, humeur euphorique, humeur erratique, nervosité, apathie, confusion, désorientation, trouble de la pensée, hypervigilance, troubles du sommeil, insomnie, cauchemars, bruxisme, perte de libido, anorgasmie 
Troubles du système nerveuxmaux de tête, vertigessomnolence, déficit d’attention, tremblements, paresthésieévanouissement, syncope vasovagale, vertige postural, agathasie, dysgueusie, hypersomnie, léthargie, sédation, diminution du niveau de conscienceVertiges à l’effort, endormissement soudain
Organes visuels une vision flouemydriase (voir rubrique “Précisions sur l’administration”), douleur oculaire, troubles visuels 
Troubles des organes de l’audition et de l’équilibre acouphènesvertiges 
Troubles du système cardiovasculaire bouffées de chaleurFréquent(≥ 1/100 до < 1/10) 
Organes respiratoires, thoraciques et médiastinaux Gonflement des sinus nasaux, bâillement  
Côté gastro-intestinalnauséesdiarrhée, vomissements, constipation, douleurs abdominales, douleurs épigastriques, dyspepsie, flatulences, sensation de malaise dans l’estomac, ballonnements, sécheresse buccalegêne abdominale, gêne dans la région épigastriqueBesoin de déféquer
Peau et tissu sous-cutané hyperhidroseDémangeaisons, sueurs froides 
Système reproductif et glandes mammaires dysfonctionnement érectileAbsence d’éjaculation, troubles de l’orgasme masculin, paresthésie des organes génitaux masculins. 
Troubles généraux fatigue, irritabilitéFaiblesse, fièvre, anxiété, sentiments étranges, ivresse. 
Méthodes d’investigation supplémentaires augmentation de la pression artérielleaugmentation de la fréquence cardiaque, augmentation de la pression sanguine diastolique, augmentation de la pression sanguine orthostatique 
Les effets indésirables signalés dans l’étude prolongée à long terme de 9 mois étaient cohérents avec les résultats de l’étude sur la santé.

Quels sont les bienfaits de Priligy 30 mg?

PRILIGY 30 mg, comprimé pelliculé peut également être connu comme un médicament « urologique ». PRILIGY 30 mg, comprimé pelliculé augmente le temps qu’il faut pour éjaculer et peut améliorer le contrôle du moment de l’éjaculation. Cela devrait diminuer la frustration ou l’inquiétude relative à la rapidité de l’éjaculation.

Quel est le générique de Priligy?

Principe actif : Dapoxétine Dosages disponibles :Priligy® 30 mg, Priligy® 60 mg Générique pour ce médicament :Il n’y a pas de générique pour ce médicament Sur ordonnance obligatoire : Oui Prix en pharmacie :Fixé librement en pharmacie

Quels sont les différents types de comprimés de Priligy ?

Il existe trois types de comprimés Priligy en vente libre: 30 mg, 60 mg et 90 mg. Il est préférable de commencer le traitement avec des comprimés de 30 mg et d’augmenter la dose à 60 mg ou 90 mg si nécessaire. Les comprimés sont pris une à trois heures avant le rapport sexuel, comme une demande de traitement avant l’activité sexuelle prévue.